Didi B : “Le talent ne suffit pas, l’hygiène de vie et la discipline font la différence”

Didi B

Dans une récente déclaration, le rappeur ivoirien Didi B a lancé un coup de poing sur la table, dénonçant le manque de discipline et une mauvaise hygiène de vie qui gangrènent le milieu artistique.

Selon lui, si le talent est indéniable chez beaucoup d’artistes, c’est leur comportement en dehors du studio qui les empêche de percer et de s’épanouir pleinement dans l’industrie musicale.

Faut qu’on se dise la vérité”, clame Didi B. “Y’a pleins d’artistes qui sont talentueux, mais leur véritable problème, c’est leur hygiène de vie, la discipline, prendre au sérieux leur business.” Il pointe du doigt une certaine désinvolture qui s’installe parfois chez les jeunes artistes, persuadés que le talent pur suffit à leur réussite.

Grave erreur, selon Didi B. “Ce n’est pas parce qu’on laisse l’école pour la musique (le rap) qu’on ne doit plus être discipliné, au contraire, tu dors, ton avenir, dors dans l’industrie.” Il appelle à une prise de conscience collective, exhortant les artistes à se responsabiliser et à adopter une attitude professionnelle.

Pour lui, le succès ne se résume pas uniquement à la création musicale en studio. C’est un travail de longue haleine qui demande rigueur, persévérance et une gestion avisée de sa carrière. “Lèves toi ! Fais toi un environnement de gagnant et saisis les opportunités. Ça ne s’arrête pas qu’au studio.”

Les paroles de Didi B résonnent comme un cri d’alarme pour une nouvelle génération d’artistes. Son message est clair : le talent est une denrée précieuse, mais il ne suffit pas à lui seul. Pour s’imposer dans l’industrie musicale exigeante d’aujourd’hui, il faut allier talent, discipline et une hygiène de vie irréprochable.

Le rappeur ivoirien se veut un mentor, un guide pour ces jeunes artistes en quête de reconnaissance. Il les encourage à se structurer, à s’entourer de personnes compétentes et à adopter une stratégie réfléchie pour leur développement.

Le message de Didi B est un appel à la prise de conscience individuelle et collective. C’est un appel à l’action pour que les artistes ivoiriens, et africains de manière générale, s’emparent de leur destin et construisent une industrie musicale forte et pérenne.

Le talent est là, il n’y a plus qu’à le sublimer par le travail, la discipline et une hygiène de vie irréprochable. La relève est assurée, à condition que les artistes prennent leur avenir en main et s’engagent résolument sur la voie du succès.

Romuald Angora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *