Neuralink : L’implant d’Elon Musk permet à un humain de diriger une souris d’ordinateur par la pensée

 

L’entreprise Neuralink, fondée par Elon Musk, vient de franchir une étape majeure dans le développement de ses implants cérébraux. Trois semaines après l’annonce selon laquelle un premier humain avait reçu un implant Neuralink, Elon Musk a dévoilé une avancée significative lors d’une conférence diffusée en direct sur X (twitter).

Ce mardi 20 février 2024, Elon Musk a révélé que le premier patient ayant reçu l’implant se remettait bien de l’opération et était désormais capable de contrôler une souris d’ordinateur par la pensée. Cette avancée impressionnante ouvre la voie à des possibilités révolutionnaires dans le domaine de la neurotechnologie.

Elon Musk a souligné que son équipe travaillait actuellement à permettre au patient de cliquer également par la pensée, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour les personnes souffrant de divers syndromes, y compris l’obésité, l’autisme, la dépression et la schizophrénie.

Bien que les détails précis de cette avancée n’aient pas été divulgués par Neuralink, cette nouvelle soulève des questions éthiques importantes. Malgré cela, les autorités américaines ont donné leur feu vert pour les tests sur des humains au printemps 2023, marquant ainsi une étape cruciale dans le développement de cette technologie révolutionnaire.

Depuis sa création, Neuralink vise à démontrer la possibilité de créer des “humains augmentés”. Cette dernière avancée s’inscrit dans une série de succès, notamment la capacité d’un singe à jouer au jeu “Pong” par la pensée en 2021. Toutefois, l’entreprise a également été confrontée à des controverses, notamment des accusations de maltraitance animale lors de tests précédents.

Suivez-nous sur Telegram en cliquant ici

 

Akoi Mel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *