Casino de Paris : Mix Premier prêt à exploser

Le Casino de Paris se prépare à accueillir Mix Premier, l’une des grandes figures de la musique ivoirienne, notamment du coupé-décalé.

Connu sous le pseudonyme de “Papa Na Mélodie”, Mix Premier s’est forgé une place de choix dans le paysage musical ivoirien. Son annonce pour une performance au Casino de Paris promet de faire de cet événement un moment inoubliable.

Le coupé-décalé, genre musical né en Côte d’Ivoire, est bien plus qu’une simple musique : c’est un mode de vie, une culture, une manière d’être.

Mix Premier, par son talent et son engagement, incarne parfaitement cet esprit. Représentant éminent du mouvement coupé-décalé, son expertise dans ce domaine promet de faire de cette première performance un véritable baptême de feu.

Mix Premier, ou Dj Mix, de son vrai nom Emile Joël Sofonnou, est un chanteur et auteur-compositeur-interprète ivoirien, né le 19 septembre 1985 à Cotonou.

Issu d’un père béninois et d’une mère ivoirienne, sa famille déménage en 1992 à Port-Bouët, où il fréquente l’école primaire Sainte Anne de Port-Bouët. Très jeune, il quitte le domicile familial et rencontre DJ Sat, qui l’initie davantage à la musique et lui ouvre les portes de nombreux maquis de la ville. En 2007, il sort avec son collègue Elloh DJ un premier album intitulé “Bobaraba”, dont la chanson éponyme devient le morceau phare.

“Bobaraba” est une danse mettant en valeur les atouts naturels de la femme africaine. À l’instar des autres DJ de la sous-région, Mix Premier pratique des manipulations rythmiques sur les platines, appelées “Atalaku”, où il mentionne les noms des clients. C’est ainsi qu’il sort “Le téléphone a sonné”. Les spots gagnent en popularité et s’imposent dans le monde du coupé-décalé. Après la sortie de l’album “Bobaraba” en duo avec Elloh DJ, il poursuit sa carrière solo avec l’album “Là-haut”.

Romuald Angora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *