Drame à Hiré : Une élève décède après un avortement clandestin

Le sieur Guy Martial est directeur d’école primaire à Hiré Stade. Ses appétits sexuels le conduisent à enceinter Diomandé Mariam, l’une des filles de sa classe de CM2, âgée de 14 ans. Refusant d’assumer sa responsabilité, il encourage la fillette à av0rter.

Malheureusement, la jeune parturiente perd la vie, dans cette pratique ass@ssine. Le drame s’est produit au quartier commerce de la ville, dans la nuit du mardi 21 mai 2024.

Aux dires des habitants, lorsque l’élève s’est rendu compte de son état, elle a été voir le directeur, le lundi 13 mai 2024, pour le tenir informé de la situation. Mais Guy Martial a voulu effacer toute trace de cette affaire.

Pour cela, il a remis des médicaments à la pauvre petite, pour faire passer la grossesse. Inconsciente du danger, la fillette va accepter cette tragique proposition. Quelques instants après avoir bu les médicaments, la fille commence à ressentir de fortes douleurs au ventre.

Encore une fois, elle part trouver l’enseignant à son bureau, dans l’espoir qu’il la conduirait à l’hôpital. Mais ce dernier se montre insensible à cette sollicitation, menaçant l’enfant de ne pas informer sa tante.

La situation devenant intenable, l’élève finit par dénoncer l’instituteur, sous la pression des siens. Toutefois, cette confidence a été faite trop tard.

La fillette a été inhumée ce jeudi 23 mai 2024, au cimetière municipal de la ville d’Hiré. L’auteur a été mis aux arrêts par la police. Il répondra de ses actes devant le tribunal de Divo.

Romuald Angora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *