Les Etats-Unis saluent le soutien de la Côte d’Ivoire dans l’adoption de la résolution sur l’intelligence artificielle

Les États-Unis d’Amérique ont récemment présenté à l’Assemblée Générale des Nations Unies la Résolution sur l’Intelligence Artificielle, un texte destiné à encadrer le développement et l’utilisation de cette technologie révolutionnaire. L’ambassade des États-Unis en Côte d’Ivoire salue chaleureusement le soutien de la Côte d’Ivoire à cette initiative, soulignant ainsi l’engagement du pays à promouvoir des systèmes d’intelligence artificielle sûrs et dignes de confiance.

 

Dans une déclaration, l’ambassadrice des États-Unis en Côte d’Ivoire, Jessica Davis Ba, a mis en avant le rôle de la Côte d’Ivoire en tant que leader dans la transformation numérique, soulignée que ce soutien commun témoigne de l ‘engagement partagé des deux pays à exploiter le potentiel de l’IA pour un développement durable.

“La Côte d’Ivoire est un leader dans la transformation numérique, et le soutien qu’elle apporte à la résolution présentée par les États-Unis met en évidence notre engagement commun à exploiter le pouvoir de transformation de l’IA pour un développement durable. Ensemble, nous bâtissons un avenir où l’IA contribue au bien-être des peuples, à la paix et à la prospérité”, a-t-elle fait savoir.

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a également exprimé la nécessité de développer l’IA de manière à protéger tous les individus des effets potentiels potentiels, tout en garantissant que chacun puisse bénéficier de ses avantages. Elle a souligné l’importance de placer la protection des droits de la personne et des libertés fondamentales au cœur du développement et de l’utilisation des systèmes d’IA.

Cette résolution historique marque une étape importante vers une gouvernance mondiale de l’IA, visant à assurer un accès équitable aux avantages de cette technologie tout en protégeant les droits et libertés fondamentaux de tous. Les États-Unis ont réaffirmé leur engagement à travailler en collaboration avec la Côte d’Ivoire et d’autres partenaires pour garantir que les technologies émergentes, y compris l’IA, soient sûres, sécurisées et dignes de confiance.

 

Akoi Mel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *