Santé : La Côte d’Ivoire déplore plus de 21 000 cas de tuberculose par an

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a initié une vaste campagne de dépistage actif gratuit à Songon, en périphérie d’Abidjan. Cette campagne vise à sensibiliser la population et à détecter précocement les cas de tuberculose dans la région.

Cette maladie continue de représenter un défi majeur de santé publique en Côte d’Ivoire, avec plus de 21 000 cas enregistrés chaque année. Malgré les avancées médicales, la tuberculose persiste en raison de la difficulté à diagnostiquer la maladie et de la résistance aux médicaments.

Le Dr Kouakou Jacquemin, directeur coordonnateur du Programme national de lutte contre la tuberculose, souligne l’importance de détecter rapidement les patients pour éviter la propagation de la maladie. Il insiste sur l’importance du dépistage précoce et encourage les patients atteints à prendre des mesures pour protéger leur entourage.

La tuberculose, l’une des maladies les plus mortelles au monde, cause en moyenne 3000 décès par jour. Bien que cette maladie affecte principalement les poumons, elle peut également toucher d’autres parties du corps, comme les os, les reins et les méninges. La prévention de la tuberculose repose sur des mesures simples telles que l’isolement des patients infectés et le respect des recommandations médicales.

Cette campagne de dépistage s’inscrit dans les efforts continus du gouvernement ivoirien pour lutter contre la tuberculose et améliorer la santé de la population.

 

Akoi Mel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *