Affaire Soul Bang’s : Ce qu’il faut savoir de l’altercation entre le chanteur et la police

Le problème a commencé lorsque Mme Soul (Manamba Kanté : ndlr) n’a pas pu répondre à la question habituelle des policiers concernant son adresse à Dakar.

C’est ce qu’a indiqué le Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères de la Guinée, lors de son annonce à l’opinion publique le lundi 19 février, révélant ainsi le dénouement de cette affaire.

L’autorité guinéenne a expliqué qu’elle avait offert à Soul Bang’s et à son épouse le choix entre déposer une plainte ou régler l’affaire à l’amiable. Finalement, les deux parties ont opté pour cette dernière option, l’artiste ayant été accusé de refus d’obtempérer et d’outrage à agent de police dans l’exercice de ses fonctions.

“Chers compatriotes, lors de vos voyages, veuillez rester calmes et éviter les conflits avec la police et la douane. Ils sont toujours prêts à recourir à leur “arme fatale”, qui est l’outrage à agent dans l’exercice de ses fonctions“, a déclaré le ministre Kouyaté. “Je vous assure que votre gouvernement sera toujours là pour défendre vos droits”, a-t-il ajouté, tout en précisant que l’État prendra des mesures pour mettre fin à ces tracasseries policières au Sénégal à l’égard des Guinéens.

Suivez-nous sur Telegram en cliquant ici

Romuald Angora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *