Journée Internationale des Droits de la Femme en Côte d’Ivoire : Les actions prometteuses du MFFE pour une égalité durable

 

À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme le vendredi 8 mars 2024, le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (MFFE) a organisé une rencontre d’échange avec certaines organisations de la société civile. Sous le thème “Agir ensemble pour l’égalité en Côte d’Ivoire : éradiquer la pauvreté, renforcer les Institutions, investir dans le futur de la femme,” cet événement a mis en lumière les avancées, les défis, et les initiatives concrètes en faveur des droits des femmes.

Le 8 mars revêt une importance historique, célébrant le chemin parcouru par les femmes jusqu’à aujourd’hui et reconnaissant le travail colossal accompli vers l’atteinte de l’égalité, aussi bien en Côte d’Ivoire qu’ailleurs dans le monde. Cette journée, adoptée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en 1977, offre un moment de réflexion collective sur les enjeux persistants dans la lutte pour les droits des femmes.

Lors de la rencontre, Mme KOUTOUAN Félicité, Directrice de la Coordination des Etablissements et Services à Caractère Social de Protection de la Petite Enfance et des Complexes Socio-éducatifs, a souligné l’importance de dénoncer les discriminations, les inégalités, et les violences qui entravent les femmes dans la pleine jouissance de leurs droits. Elle a mis en avant les cinq axes de réflexion des Nations Unies, soulignant la nécessité de promouvoir les droits humains, d’investir en faveur des femmes, de mettre fin à la pauvreté, de soutenir les agents de changement féministe, et d’adopter une économie verte.

En matière de lutte contre la pauvreté, la Côte d’Ivoire a réalisé des investissements significatifs. Le fonds d’appui des femmes, initié par la première dame Dominique Ouattara, a bénéficié à 360 000 femmes en 2023. Le Projet d’Appui à la Gestion Économique et Financière (PAGEF) du MFFE a alloué plus de 500 millions de FCFA par an à 1613 femmes, marquant un engagement concret envers l’autonomisation économique des femmes.

Des présidentes d’associations ont plaidé pour une campagne de sensibilisation dans les marchés, visant à informer les femmes sur la journée des droits de la femme. M. DIARASSOUBA Moussa, directeur du cabinet du MFFE, a souligné les progrès accomplis dans les droits des femmes en Côte d’Ivoire, appelant à une application plus rigoureuse des dispositions légales et nationales. Il a lancé un appel à la société civile pour intensifier les efforts en faveur de l’autonomisation des femmes et de la promotion du genre.

En prévision de la deuxième édition de la journée internationale de la femme (JIF), le MFFE promet une panoplie d’activités, notamment des panels, des conférences, des actions pérennes de solidarité, et un village JIF. Ces initiatives visent à célébrer les avancées tout en soulignant la nécessité continue de travailler ensemble pour atteindre l’égalité en Côte d’Ivoire.

 

Akoi Mel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *