Le Burkina Faso rend hommage à Samuel Eto’o Fils

Désormais, les habitants du Burkina Faso et d’autres pays africains pourront se promener librement le long de l’Avenue Kwame Nkrumah à Ouagadougou. De plus, ils auront la chance de découvrir la nouvelle ‘’Rue des étoiles’’, qui célèbre le talent de nombreuses personnalités burkinabè et africaines, y compris le célèbre ancien joueur camerounais, Samuel Eto’o Fils.

À Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, se trouve une avenue nommée d’après une figure africaine très renommée, Kwame Nkrumah, le célèbre homme politique ghanéen et père du panafricanisme. Cette avenue revêt une importance symbolique pour les Burkinabè, ayant été touchée par deux attentats terroristes meurtriers en 2017.

Afin de redonner vie à l’Avenue Kwame Nkrumah à Ouagadougou, qui était devenue une zone interdite, le comité scientifique de l’Académie des Sotigui (organisateur des récompenses pour les meilleurs talents du cinéma africain dans le monde) a lancé un projet appelé ‘’la Rue des étoiles’’ en février dernier. Cette rue est similaire au ‘’Hollywood Walk of Fame’’, rendant hommage aux célébrités américaines dans divers domaines artistiques et culturels. Toutefois, ‘’la Rue des étoiles’’ à Ouagadougou célèbre les personnalités burkinabè et africaines qui se sont illustrées dans différents domaines, y compris les sciences, le sport, l’art, la culture, ainsi que la défense et la sécurité.

Pour cette première édition, Samuel Eto’o Fils, l’ancien footballeur international camerounais et actuel président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), verra son nom honoré d’une étoile sur cette avenue. Sa contribution majeure au rayonnement du football africain dans le monde a été déterminante. En plus de lui, 140 autres personnalités, telles que Ki-Zerbo Joseph, Miriam Makeba alias Mama Africa, Sanou Cheick Alassane (Iron Biby) et Koné Bibiane Paré (première femme médecin gynécologue au Burkina Faso), auront également leur étoile.

K.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *