Musique : deux nouveaux trophées pour Roseline Layo (photo)

Roseline Layo, a récemment été honorée de nouvelles distinctions le samedi 22 juin, lors du Lili Women Festival célébrant la fête de la musique au Palais de la culture Bernard B Dadié de Treichville.

Les étagères et coiffeuses de Roseline Layo risquent de manquer de place pour accueillir ses nombreux trophées. Depuis plusieurs années, cette chanteuse ivoirienne est en pleine ascension, son nom résonnant bien au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire parmi les mélomanes.

L’interprète du succès “Môgô Fariman” collectionne les récompenses depuis son entrée sur la scène musicale ivoirienne. Elle a notamment remporté des prix aux Trace Awards en tant que “Meilleur artiste révélation de l’année”, au PRIMUD 2023 pour le “Meilleur hit” avec “Môgô Fariman” et “Meilleure artiste variété urbaine”, ainsi qu’un Disque d’Or. À nouveau, elle vient d’être distinguée.

Cette reconnaissance a eu lieu pendant la fête de la musique, le samedi 22 juin, couplée avec la cérémonie du Lili Women Festival au Palais de la culture Bernard B Dadié de Treichville. Lors de cet événement, dédié aux femmes ayant un impact positif sur la jeunesse, Roseline Layo a été récompensée avec les trophées de l’album de l’année pour “Elus de Dieu (Deluxe)” et de l’artiste de l’année.

448679957 863284775831081 706510933602101955 n

Dans un post sur sa page Facebook le dimanche 23 juin, elle a exprimé sa gratitude envers Dieu : “Meilleur Album et Meilleur Artiste de l’année au Lili Women Festival. Bienvenue à mes deux nouveaux bébés. Merci Seigneur”, a-t-elle écrit. Ses fans, affectueusement appelés ses “Elus”, l’ont félicitée en commentaire de sa publication.

Romuald Angora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *