Toke Makinwa : « Je réalise qu’il est difficile d’être avec une seule personne »

Toke Makinwa

Dans un récent épisode de son podcast intitulé “Toke Moments”, la personnalité médiatique Toke Makinwa a abordé l’évolution de sa perception des relations.

Avec audace, la Nigériane a affirmé que, à ce stade de sa vie, la tromperie n’était plus un sujet qui la préoccupait. Connue pour ses discussions franches sur les relations, la personnalité médiatique a pris du recul pour réfléchir à l’évolution de sa perspective au fur et à mesure de sa croissance.

Elle a expliqué avoir conclu qu’il était difficile de maintenir une relation exclusivement monogame en vieillissant. “En vieillissant, je me rends compte que rester fidèle à une seule personne est difficile, mais ce qui est le plus surprenant, c’est que je ne cherche pas à avoir un mariage ouvert. Je veux un mariage traditionnel entre un homme et une femme”, a déclaré Toke Makinwa.

La personnalité médiatique a souligné son changement d’opinion, notant que la tromperie, qui fut autrefois un motif de rupture catégorique pour elle, a perdu son statut de point de non-retour.

Reconnaissant qu’elle aurait pu adopter une position plus inflexible dans sa jeunesse et mettre fin à une relation en cas d’infidélité, Toke Makinwa a admis la prévalence de la tromperie dans les relations, soulignant que tant les hommes que les femmes peuvent y être enclins.

Elle a suggéré que la retenue joue un rôle crucial dans la prévention de l’infidélité et a partagé sa conviction selon laquelle le pardon est essentiel. “Pour être totalement honnête, la tromperie n’est plus un problème pour moi. C’était le cas lorsque j’étais plus jeune, je n’aurais jamais pensé dire cela. Peut-être aurais-je été la première à trahir. Pardonne-moi comme je t’ai pardonné”, a-t-elle déclaré avec franchise.

Suivez-nous sur Telegram en cliquant ici

Romuald Angora

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *