Eau potable à Abidjan : Un projet ambitieux de 22,3 milliards FCFA

Le gouvernement ivoirien a annoncé une initiative majeure pour améliorer l’accès à l’eau potable dans le district d’Abidjan. Lors du Conseil des ministres du 12 juin 2024, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication, a révélé les détails d’un projet ambitieux visant la construction d’une usine de traitement d’eau capable de fournir 150 000 mètres cubes par jour. Cette nouvelle infrastructure est conçue pour répondre aux besoins croissants de la population abidjanaise en eau potable.

Un projet d’envergure pour Abidjan

Le Conseil des ministres a adopté un décret ratifiant l’accord de prêt destiné à financer partiellement ce projet essentiel. “Le Conseil des ministres a adopté un décret portant ratification de l’accord de prêt en vue du financement partiel du projet d’alimentation en eau potable de la ville d’Abidjan par la construction d’une usine de traitement de 150 000 mètres cubes/jour sur la lagune Aghien et d’un réseau de distribution associé”, a annoncé Amadou Coulibaly.

Ce projet, d’un coût total de 22,3 milliards FCFA, vise à fournir de manière durable de l’eau potable de qualité et en quantité suffisante pour les habitants d’Abidjan. Les communes ciblées par ce projet sont Cocody, Bingerville, Abobo, Yopougon et le Plateau, des zones densément peuplées nécessitant une amélioration significative de l’approvisionnement en eau.

Capacités et infrastructures

À terme, le projet permettra une production supplémentaire de 150 000 mètres cubes d’eau potable par jour. En plus de cette capacité de production accrue, il prévoit la création d’une capacité de stockage supplémentaire de 10 000 mètres cubes. Pour assurer une distribution efficace de cette ressource vitale, 21,6 kilomètres de canalisation d’adduction et de distribution seront réalisés.

Le raccordement de la nouvelle station de traitement au réseau national est également une composante clé du projet. Cette intégration sera rendue possible par la construction de trois lignes électriques de moyenne tension sur une distance totale de 17,5 kilomètres. Ces lignes garantiront un approvisionnement énergétique stable et fiable pour le fonctionnement continu de l’usine.

Impacts sur la population et l’environnement

Le projet de construction de l’usine de traitement d’eau sur la lagune Aghien est crucial pour l’amélioration des conditions de vie des habitants du district d’Abidjan. En fournissant une source d’eau potable sûre et suffisante, il vise à répondre aux besoins croissants d’une population en expansion et à réduire les risques sanitaires associés à l’utilisation d’eau de mauvaise qualité.

La disponibilité d’une eau potable de qualité est essentielle pour la santé publique. Elle permet de prévenir les maladies hydriques et de garantir un cadre de vie sain pour les communautés locales. En outre, ce projet soutient les objectifs de développement durable du gouvernement ivoirien en matière de gestion des ressources en eau.

Perspectives et défis

La réalisation de ce projet est un pas important vers la résolution des problèmes d’alimentation en eau potable à Abidjan. Cependant, sa mise en œuvre nécessitera une coordination efficace entre les différentes parties prenantes, y compris les autorités locales, les entreprises de construction et les organismes de financement.

Le succès du projet dépendra également de la gestion durable de la lagune Aghien, qui doit être protégée contre les pollutions et exploitée de manière responsable pour garantir la durabilité de la source d’eau.

Le projet de construction de l’usine de traitement d’eau potable de 150 000 mètres cubes par jour représente une avancée significative pour Abidjan. Il s’inscrit dans une stratégie plus large visant à renforcer l’infrastructure urbaine et à améliorer la qualité de vie des citoyens. Avec un investissement de 22,3 milliards FCFA, ce projet promet de transformer l’approvisionnement en eau potable dans plusieurs communes clés, contribuant ainsi au développement durable de la Côte d’Ivoire.

Akoi Mel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *