Vieux Ménékré » décoré à titre posthume à Gagnoa

L’artiste musicien ivoirien, Kadi Célestin, également connu sous les noms de “Dr Vis-à-vis” ou “Vieux Ménékré”, est décédé à l’âge de 118 ans.

À titre posthume, il a été élevé au grade d’officier de l’ordre du mérite de la culture lors d’une cérémonie à Gagnoa le vendredi 3 mai 2024. La décoration a été effectuée lors de la cérémonie de levée de son corps, en présence d’une délégation officielle dirigée par le sous-préfet de Gagnoa, Soumahoro Moussa, représentant le préfet de région, Fofana Lancina.

L’inspecteur général du ministère de la Culture, le Dr Kouamé Williams, au nom de la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, a procédé solennellement à la décoration de celui que tous en Côte d’Ivoire surnommaient affectueusement “Dr Vis-à-vis”. Il a ensuite officiellement placé la médaille sur le cercueil du défunt.

Le sous-préfet de Gagnoa a loué la longévité et la vivacité de Kadi Célestin, né le 1er janvier 1906 à Menekré, situé à 20 km de Gagnoa, et décédé le samedi 17 février dans son village natal après une longue maladie. Ses funérailles auront lieu le samedi 4 mai à 10h00, après une veillée d’hommage dans la nuit du vendredi au samedi matin, dans son village natal.

Kadi Célestin avait été révélé à la Côte d’Ivoire en 2004 par l’émission satirique “Du coq à l’âne” animée par l’humoriste John Zahibo Jay.

Outre M. Soumahoro, le sous-préfet de Dahiépa-Kéhi, Tano Koua, ainsi que le préfet de police du Gôh-Djiboua, le commissaire divisionnaire Boa Kouassi Jean, ont assisté à la cérémonie de levée de corps qui s’est déroulée à la morgue de la clinique du fromager à Gagnoa.

K.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *